Guy Dornand, critique d’art, Libération, 1953

Baron Renouard, Les Gondoliers, 1948, 130x81
Baie de Villefranche, 1959, Ecole de Paris
Baie de Villefranche, Baron-Renouard, 1959

…BARON-RENOUARD prouve, galerie de Berri, qu’il est bien de ceux qu’on doit suivre avec le plus d’attention parmi les peintres de sa génération (les moins de 35 ans). Si doué soit-il, il porte témoignage des débats, des conflits, des recherches auxquels n’ont pu échapper ceux de ses contemporains qui ont eu l’ambition de “digérer” le cubisme, de tenir compte des leçons de Bonnard ou des investigations chromatiques de Villon.

On le voit soucieux de rythmes linéaires comme de rapports de tons très réfléchis et d’ abord préoccupé de n’être jamais esclave d’un procédé ou d’un sujet. Il y a en lui un coloriste délicat….

Notes et références :
Auteur : Guy Dornand, critique d’art, 
Support : Libération
Date : 26 février 1953